• (+86)188 222 660 53

  • contact@famesbeninchine.org

  • 1010 Avenue, Dalian, Chine

A PROPOS DE Mariette AGO

Mon nom est Francine Mariette AGO femme entrepreneur et étudiante, vivant en chine précisément dans la province de Shanxi.

Parlez-nous de votre parcours académique avant qu’on aborde le côté professionnel ?

Après l’obtention de mon diplôme de licence professionnelle en gestion commerciale, j’ai opté pour l’entrepreneuriat. La chine étant un acteur incontournable dans le domaine du commerce international, j’ai donc décidé de me rendre en chine pour apprendre la langue chinoise et compléter avec un master en administration des affaires.

Madame Mary, dites-nous, comment a été votre année de chinois et quelles sont les difficultés que vous aviez rencontrées

Ma première année n’a pas été du tout facile vu que c’était une toute nouvelle langue que j’apprenais, mais très tôt je me suis fait des amis chinois qui m’ont aidé à parfaire mon niveau dans le parler et aujourd’hui je suis très fière de faire des affaires avec eux.

Comme on y est, parlez-nous de votre business que vous gérez ?

Aujourd’hui, mon compagnon et moi avions fondé LKN Corp. SARL que je dirige actuellement. Cette Entreprise est constituée d’un important réseau de distribution en Afrique et un magasin au Bénin spécialisé dans la vente des articles comme les chaussures, vêtements, mèches, sacs et pagnes & tissus.

Vous nous aviez dit faire les affaires avec votre fiancé, mais dîtes nous comment ça se passe d'être dans la même entreprise que son mari ?

Je peux dire que ça se passe assez bien. Avec mon compagnon on a décidé de ne pas mélanger notre vie de couple à l’entreprise. Aussi chaque personne joue un rôle clé dans l’entreprise. Ce qui fait que nous n’avions pas autant de difficultés à s’entendre. C’est quand même une très bonne expérience.

Quelles sont les difficultés rencontrées lors du lancement de vos activités

Le début n’a pas été facile. D’abord j’ai eu de difficultés à identifier des distributeurs compétents qui partagent la même vision que moi. Il y a eu aussi des difficultés par rapport à la stratégie à adopter avec les distributeurs. Aussi il y a la concurrence vu que c’est un secteur déjà partagé par beaucoup de promoteurs. Mais avec le temps j’ai pu surmonter toutes ces difficultés parce que je me suis bien préparée pour le métier. Il y a aussi les difficultés liées au délai de livraison des marchandises qui ne sont pas déjà disponible en magasin.

Pouvez-vous nous parler de vos réussites ?

Le succès dont je suis le plus fier a été d’avoir su combiner formation et business. Aussi du côté de mon entreprise, en deux ans j’ai réussi à faire un chiffre d’affaires important. Le travail acharné, la persévérance et la communication permettent toujours d’atteindre vos objectifs.

Quels sont tes projets pour la suite ?

Mon projet pour la suite c’est de distribuer des produits fabriqués sous ma propre marque, aussi faire accroître le chiffre d’affaire de l’entreprise pour les années à venir.

quels conseils aviez-vous pour nos jeunes sœurs et frères qui ont choisi la Chine comme vous ?

Tout d’abord je rappelle que la pluie nourrit la terre, la féconde, rend verdoyante la végétation, la part de floraison jubilatoire, alimente les cours d’eau, égaie la nature. Que la pluie des grâces arrose vos paysages et mette fin à vos faims et à vos soifs. Ainsi à mes compatriotes béninois en chine je souhaite beaucoup de courage. Choisir la chine, c’est une opportunité, alors que son développement impacte nos vies afin qu’on contribue tous au développement du Bénin. Mon message à l’endroit de la jeunesse est de travailler, d’être ambitieux et car l’avenir est promettant.

Enfin, je remercie le bureau exécutif de la fames Bénin pour tout le travail qu’elle fait pour la jeunesse béninoise.

Merci d’avoir été les nôtres